Toute la semaine de 8h à 20h.

L’eau  chaude est une nécessité moderne, mais le remplacement de votre chauffe-eau peut être coûteux. De ce fait, un bon entretien prolongera la durée de vie de votre appareil de chauffage, ce qui vous évitera les éventuelles complications et les frais d’un changement prématuré. Quelle que soit la configuration de votre chauffe-eau, vertical, horizontal ou stable…la procédure d’un entretien chauffe-eau est presque identique. Suivez les guides ci-dessous pour savoir quel type d’entretien doit-on procéder régulièrement afin d’assurer le bon fonctionnement de ce dispositif. 

Comprendre les différentes configurations de chauffe-eau

Avant la pose d’un chauffe-eau neuf, il sera indispensable de se munir de quelques accessoires convenables à la configuration du matériel. La configuration d’un chauffe-eau peut être verticale (posé sur les murs), stable (sur le sol) ou horizontale. 

Le chauffe-eau vertical

chauffe-eau vertical mural

Le chauffe-eau vertical est un prototype qui s’installe au mur porteur. Ce dernier doit être suffisamment solide pour pouvoir supporter la capacité du dispositif pouvant accueillir jusqu’à 200 litres d’eau. 

Le chauffe-eau stable

chauffe eau stable

Le  chauffe-eau stable d’une capacité de 200 à 300 litres se pose quant à lui au sol à travers un socle stabilisateur spécifique. 

Le chauffe-eau horizontal

chauffe-eau électrique stable

Le chauffe-eau horizontal, comme son nom l’indique, peut être fixé horizontalement au mur. Pourtant, il peut être aussi posé au sol à l’aide d’un socle stabilisateur comme le chauffe-eau stable. 

Effectuer un bon entretien grâce au détartrage

Le détartrage figure parmi les phases d’entretien indispensable d’un chauffe-eau, peu importe son modèle, vertical, horizontal ou stable. Cette procédure est fondamentale, car elle permet de garantir le rendement optimal ainsi que la longévité de votre ballon d’eau chaude ou chauffe-eau électrique. 

Les systèmes de chauffage dotés d’une résistance thermoplongeante sont plus prédisposés à l’entartrage par rapport au chauffe-eau de type stéatite. En d’autres termes, si votre matériel de chauffe est équipé d’une résistance stéatite, le dépôt de calcaire s’y fait très lentement. En fonction de la région, nous recommandons un détartrage tous les 2 à 5 ans. Le détartrage d’un chauffe-eau demande souvent de vider le réservoir, de démonter ensuite la résistance de sorte à le nettoyer ou de la remplacer. 

Au cas où le rendement de votre ballon s’affaiblit, l’eau devient moins chaude ou de plus en plus longue à chauffer, cela signifie apparemment que l’appareil a besoin d’un détartrage. Celui-ci assure son bon fonctionnement et permet de réduire votre consommation d’énergie. Vous pouvez contacter une entreprise de plomberie comme Ets Tortosa pour effectuer en toute sécurité et en toute efficacité le détartrage de votre ballon d’eau chaude. 

Les étapes à suivre pour vidanger un chauffe-eau

L'accumulation de sédiments dans le réservoir peut réduire l'efficacité énergétique de votre chauffe-eau et obstruer également vos conduites d'eau. Évitez ces problèmes et augmentez la durée de vie de votre unité en vidant le réservoir chaque fois que vous vérifiez la soupape de surpression. Vider son chauffe-eau vertical, horizontal ou stable est fortement conseillé lorsque vous envisagez de quitter votre logement pour un temps indéfini. 

Débranchez l’electricité

Avant tout chose, éteignez le courant pour mettre l’électricité hors tension et fermez l’entrée d’eau froide du chauffe-eau. 

Connectez la plomberie

Connectez un tuyau d’arrosage au robinet de vidange du réservoir. Localisez l’extrémité de drainage du tuyau dans un endroit qui ne sera pas affectée par l’eau bouillante. 

Ouvrez la soupape de vidange

Avec la soupape de surpression ouverte, ouvrez la soupape de vidange et laissez la cuve se vider complètement. Vous pouvez également ouvrir simultanément le robinet d’eau chaude de la baignoire, de l’évier ou du lavabo en vue d’accélérer la vidange. Cette étape assure que vous avez enlevé tous les sédiments. 

Fermez la vanne de vidange

Procédez ensuite à fermer la vanne de vidange de la cuve et la vanne de décompression. Vous pouvez ouvrir, après, tous les robinets d’eau chaude dans la maison et l’entrée d’eau froide dans le réservoir. 

Fermez les robinets d’eau chaude

Quand l’eau commence à couler, veuillez fermer chaque robinet d’eau chaude. Dès que tous les robinets sont fermés, mettez le chauffe-eau sous tension. 

Contacter un spécialiste pour un contrat d’entretien périodique

Un contrat d’entretien périodique est crucial pour évacuer des sédiments ou gels pouvant au fil du temps bloquer la soupape de groupe de sécurité. Le non-respect de cet entretien périodique peut provoquer un dysfonctionnement de la cuve du cumulus. Pour mettre en place ce contrat, il faut s’adresser à une personne habilitée comme les plombiers chauffagistes

Ces professionnels sauront procéder à l’entretien en plusieurs démarches dont le nettoyage du corps de chauffe, le détartrage du ballon, le nettoyage du brûleur ou le changement des joints et du clapet…

Artisan plombier chauffagiste

Maintenant, vous savez que l’entretien de votre chauffe-eau vertical, horizontal ou stable présente de nombreux avantages : allonger la durée de vie de votre équipement, réduire les risques de pannes et optimiser la performance de chauffe-eau. Vous pouvez faire appel au plombier chauffagiste de l’Ets Tortosa pour entretenir efficacement votre appareil de chauffage, quel que soit le modèle ou la marque. 


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.